close

Abonnez-vous à la Newsletter

Suivez toute l'actualité de l'automobile de collection

Vous êtes maintenant inscrit à la newsletter Europe Auto Classic Cars.

Lancia

Stratos GR4 moteur 24 soupapes

Tarif sur demande

Il existe des automobiles dotées d’un destin hors du commun. À coup sûr, la Lancia STRATOS est de cette trempe. Comme souvent dans ces cas-là, l’histoire se termine mal et accentue un peu plus le mythe. Voiture entièrement dédiée à la course, elle ne fait aucun compromis et transpire la passion et la sportivité. Issue du savoir-faire italien avec les collaborations de Bertone, Lancia et Ferrari, l’Italie nous offre alors ce qu’elle sait faire de mieux.

Trois ans après la présentation de la STRATOS Zéro, la production démarre finalement en 1973. Au moins 400 exemplaires doivent être fabriqués pour obtenir l’homologation en Groupe 4. Il faut donc maintenant assembler les voitures le plus rapidement possible.

Il faut également, dans le même temps, développer la version rallye de la STRATOS, qui va finalement être très proche de la voiture commerciale. La principale modification sera apportée par le moteur. Le V6 à 65° de 2 418 cc de cylindrée est équipé de 4 soupapes par cylindre. Alimenté par trois carburateurs Wéber 48 IDF il développe une puissance maxi de 280 cv à 7 800 t/mn et un couple maxi de 275 Nm à 6 000 t/mn. À ce moteur est accouplée une boîte de vitesses manuelle ZF à cinq rapports.

Heureusement, avant d’obtenir l’homologation en Groupe 4 la STRATOS est déjà engagée en rallye dans la catégorie Groupe 5 et déjà les premiers succès sont au rendez-vous. Au milieu de l’année 1974 la STRATOS est enfin homologuée en Groupe 4 et, aux mains des pilotes d’usine et de quelques pilotes indépendants, elle démarre un incroyable parcours.

Le pilote italien Sandro Munari, qui va devenir une légende du rallye, conduit la STRATOS à la première de ses victoires en Championnat du Monde des rallyes lors du rallye de San Remo en octobre 1974. La voiture dont les qualités sur la route sont indéniables va se révéler aussi brillante sur terre et sur neige et va dominer le monde du rallye en remportant les trois championnats du Monde de la spécialité en 1974, 75 et 76.

Entre 1973 et 1978, un peu moins de 500 exemplaires de la STRATOS ont été construits, dont près de 50 voitures de compétition. Inutile de dire qu'elle est entrée dans l'histoire comme l'une des plus légendaires voitures de rallye de tous les temps.

Elle prend place au sein d’une série de voitures de rallye Lancia très réussie qui comprend celle qui l’a précédée la Fulvia HF et ses remplaçantes la 037 et la Delta. Il ne faut jamais oublier de mentionner qu’il n'y aurait pas eu de Lancia STRATOS sans la persistance de Bertone et l'enthousiasme de Fiorio pour cet étonnant projet.

Historique du modèle proposé : châssis 001 526

Le véhicule proposé possède un rare moteur 24 soupapes, qui après une réfection à neuf par la société Lorrtec développe 303 chevaux après passage et réglage au banc. 

La voiture a été préparée à l’époque par Chequered Flag pour M. Griffiths GRENVILLE qui a couru avec en Angleterre. Cette dernière présentait à l'époque une livrée rouge, comme en témoignent les photographies ci-jointes.

Griffiths Grenville est mort il y a quelques années.

La voiture a été entièrement restaurée entre 2015 et 2016 par Jacques DELMAS, avec une restauration depuis châssis. Restauration documentée avec toutes les factures des travaux jointes au dossier, ainsi que de nombreuses photos des interventions.

Restauration dans les règles de l’art, en respectant l’origine du véhicule tout en y apportant des touches de modernité pour la sécurité :

  • Moteur 24 soupapes neuf et préparé développant 303 CH .
  • Freins modernes et plus puissants
  • Direction électrique assistée
  • Suspensions modernes optimisées
  • Renforts latéraux d’arceau de sécurité
  • Capot avant et arrière allégé en fibre de carbone 

Et pour parachever la restauration, cette Stratos a reçu en 2017 un moteur neuf préparé par Lorrtec, ainsi qu’une boîte de vitesse neuve par Vaison Sport.

Moteur Lorrtec : www.lorrtec.com

Boîte de vitesse Vaison Sport : www.vaisonsport.com

L’ensemble de la restauration a coûté 250 000 euros, restauration documentée avec toutes les factures et photos.

Configuration: Ferrari 65º V6
Position : Transversal central arrière
Cylindrée en cm3: 2,418 cc
Alésage x course: 92.5 mm (3.6 in) / 60.0 mm (2.4 in)
Admission: 4 valves / cylinder
Carburation: 3 Weber 48 IDF
Puissance: 280 ch à 7,800 rpm
Couple: 275 Nm à 6 000 tours
Boite de vitesse : ZF 5 speed manuelle
Transmission: roues arrière
Freins: 4 disques ventilés
Châssis: monocoque acier avec habillage en fibre de verre
Suspension avant: double triangle avec amortisseurs à huile
Suspension arrière: type McPherson avec amortisseur Poids: 880 kilos

Nous contacter

Année de production

1975

Puissance

280 CV

Financez cette automobile avec notre partenaire

Sous réserve d'étude et d'acceptation du dossier par BNP Paribas Personal Finance. Siège social : 1 boulevard Haussmann 75009 Paris, Société Anonyme au capital de 453 225 976 €, 542 097 902 RCS Paris. N° ORIAS : 07 023 128 (www.orias.fr). Vous disposez d'un droit de rétractation. Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance. Société soumise à l’Autorité de Contrôle Prudentiel 61 rue Taitbout 75009 Paris.

Ces véhicules pourraient vous plaire